La même Justice pour tous ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que la #Justice​ y vas fort, très fort !

Le 12 septembre 2018 la justice française (avec un petit « j » volontaire) a communiqué à Marine Le Pen l’obligation de se rendre à une expertise psychiatrique dans le cadre de sa mise en examen, en 2015, pour avoir diffusé une photo d’exactions de #DAESH ! Cette photo publiée et déjà plusieurs fois repostée sur les réseaux sociaux montrait des #décapitations dont celle d’un journaliste américain.

En agissant ainsi Madame Le Pen a-t-elle fait l’#apologie d’un crime ? NON !

En agissant ainsi Madame Le Pen a-t-elle voulu choquer ? NON !

En agissant ainsi Madame Le Pen a-t-elle désinformé les lecteurs de Twitter™ ? NON !

Non, non et non Marine le Pen n’a pas commis un acte horrible ni incité à la #haine. N’inversons pas l’ordre des choses ! Madame Le Pen a eu le courage de nous montrer ce que l’on nous cache quotidiennement : ce qui arrive aux #victimes de DAESH et de ses #fanatiques. Ces derniers n’ont que de la haine pour celles et ceux qui ne sont pas leurs « semblables ». Alors, même si cette photo montre des actes affreux, des #drames, l’indicible, la republication de celle-ci, par madame Le Pen, n’avait qu’un but : #informer, s’insurger, #soulever le voile de l’#horreur que l’on nous cache ! Regarder le monde en face c’est aussi, hélas, ouvrir les yeux sur les crimes les plus odieux !

Quand on nous cache la #cruauté des ordures il n’est pas anormal qu’un homme ou une femme, responsable politique, fasse son devoir d’informer et de lutter contre les #barbares.

 

Responsable mais pas coupable.

Marine Le Pen est certes responsable d’avoir retwitté cette image atroce mais elle n’est pas coupable du crime ! Son acte montre ceux à qui nous devons livrer une guerre sans merci : les barbares et les #terroristes.

 

Le procès fait à madame Le Pen est absolument démesuré !

Qu’on lui fasse remarquer, à Marine le Pen, que cette photo est choquante était suffisant. D’ailleurs, la photo fut rapidement retirée, par l’intéressée, du Net au premier appel à la « #pudeur ». La #France ne veut-elle pas regarder la vérité en face ? Le sang d’innocents coule à flot au nom d’une #doctrine, d’une pseudo #religion ! Devons-nous faire comme-ci nous étions épargnés par cette cruauté ? Voulons-nous un peuple hypocrite qui ferme les yeux sur l’insupportable #vérité ?

J’entends celles et ceux qui craignent que des #enfants aient pu voir cette image abominable… Qui a donc fait de ces enfants les #victimes de la cruelle vérité, Marine le Pen ? Il est trop facile de faire porter sur ses épaules les conséquences éventuelles de ce retweet… En effet, quid du contrôle de #Twitter sur les images publiées sur sa #plateforme ? Se déclarer irresponsable est trop facile quand on permet toutes sortes de diffusions. Twitter n’est pas ouvert qu’aux seuls majeurs d’âge alors les responsables de la plateforme se devraient donc de veiller à préserver les enfants des #publications violentes ! D’ailleurs on peut se poser la question de l’utilité réelle d’ouvrir les réseaux sociaux aux enfants ; ces derniers ne devraient pas pouvoir accéder à ces réseaux sociaux. Oui, je le dis, il faut revoir les conditions d’accès aux sites et réseaux publiques du Net non spécifiquement destinés à la jeunesse !

 

Twitter n’est pas le seul responsable !

Si Marine Le Pen a pu retransmettre la photo qui fait couler beaucoup d’encre c’est que cela est permis, permis techniquement. Twitter a donc une responsabilité indéniable mais c’est un peu trop vite oublier la responsabilité et le contrôle des outils de communication que doivent assurer les parents ! On pourra me dire que j’exagère mais, quand-même, si les enfants n’avaient accès qu’à des sites et plateformes contrôlés nous n’en serions pas là à incriminer une femme politique courageuse qui attire l’attention sur les vrais problèmes du monde et la conduite d’individus sans âme !

 

Une convocation chez l’experte psychiatre pour tous.

Si la Présidente du Rassemblement doit se rendre à l’expertise psychiatrique je demande au juge qui l’ordonne de convoquer, chez le même expert, toutes les personnes qui ont vu le cliché, comme moi. Elle devra également convoquer celles et ceux qui ont rediffusé la sinistre photo. La justice se doit de traiter les faits de mêmes natures de la même façon pour tous. L’#Europe étant ce qu’elle est aujourd’hui il va de soit que la justice française convoquera non seulement les français mais aussi l’ensemble des #européens qui auraient voir ou partager ce document. Si j’étais un ministre fou de la justice, je me démènerais même pour que chaque citoyen du monde étant concerné par ce fait soit également convoqué chez l’expert psychiatre !

 

Pousser l’absurde à son paroxysme n’a ici qu’un but : relativiser les faits reprocher à madame Le Pen sans faire le même procès à chacun d’entre nous.

 

Si cet article vous à plu n’hésitez pas à le reprendre et à (surtout) demander votre expertise médicale au #juge en charge de l’affaire.

Si cet article ne vous a pas plu je vous félicite pour votre courage et votre patience car, moi-même, je serais rapidement passé à un sujet bien plus intéressant.

 

Jean-François SOYEZ, Wattrelos le 23 septembre 2018.

Vilogia: humidité à tous les niveaux. Les locataires pataugent!

Le bailleur dort-il?

A Wattrelos la société Vilogia est (encore) le principal bailleur social. Tout pourrait se passer dans le meilleur des monde si le bailleur était davantage à l’écoute de ses locataires et soucieux de leur apporter les solutions, en matière de travaux, lorsque les logements sont frappés de défauts…

Trouver le moyen de se faire entendre et comprendre: Agir vite et bien pour l’intérêt de tous.

Il n’est, ici, pas question de faire le procès de Vilogia mais d’attirer l’attention des lecteurs et des responsables du bailleur social sur ce que vivent de trop nombreux locataires; déclarer on prend note ne suffit pas, il faut agir. Il n’est donc pas non plus question de laisser les locataires sans aide ou conseil. Ce sur ce point, j’invite celles et ceux qui auraient un grief à formuler au propriétaires des logements de prendre contact avec un avocat et/ou une association de défense. Nous pourrons volontiers diriger les plaignants vers ces professionnels.

Discussion unilatérale? Les locataires épuisés de toujours se répéter sans que rien n’avance.

Un an et demi de discussions avec le bailleur; c’est le temps passé depuis que monsieur et madame R. ont signalé la moisissure qui tapisse leurs murs, plafonds et même leurs objets personnels. Au départ de l’affaire une VMC (Ventilation mécanique contrôlée) qui ne fonctionne pas. La panne est signalée de longue date mais avant de remettre en fonctionnement le mal aura eu le temps de faire son oeuvre.

Des problèmes de santé très sérieux!

On n’en serait peut-être pas à rédiger cet article aujourd’hui si la santé des locataires n’était pas si fragilisée et même sérieusement dégradée à cause des champignons développés sur les murs et plafonds de ces gens qui ne demandent en fait qu’à vivre dans un lieu décent.

Un problème de santé publique.

L’état de santé de M. R. est très préoccupant sur le plan respiratoire et de source sûre nous savons que les médecins incriminent l’état du logement. Cela ne semble pas émouvoir la société Vilogia qui ne se presse pas pour réagir; comme souvent…trop souvent. En revanche oubliez de régler votre quittance de loyer et la réaction (parfois virulente) est très rapide. Las de cette situation l’attention du maire de Wattrelos, les services d’hygiène, la sécurité sociale (et j’en passe) ont été alerté sur la situation. En cas de drame personne ne pourra se cacher la face et dire on ne savais pas. Le constat est simple: Le couple de retraités, invalides, doit être relogé d’urgence. Le bailleur ne semble pas prendre toute la mesure de la gravité de la situation qui, si celle-ci n’est pas traitée avec urgence risque d’avoir le pire sur la conscience. Les voilà prévenus.

Il faut faire vite.

Vilogia n’ignorant pas de quelle affaire nous parlons ici nous espérons que les choses avanceront rapidement et qu’une solution de relogement soit trouvée pour M. et Mme R. d’ici à la rentrée de septembre 2018.

Et ensuite?

Il appartiendra à Vilogia d’engager tous les travaux nécessaires à ce petit appartement mais aussi dans ceux des voisins qui ont témoigner des mêmes problèmes. L’immeuble entier devra faire l’objet d’une rénovation minutieuse car les dégâts se voient également à l’extérieur du bâtiment.

Les preuves en images.

Pour illustrer les dégâts provoqués par l’humidité (sans parler de l’air difficilement respirable) voici quelques photos qui éclaireront nos lecteurs et décider d’autres locataires victimes de fait similaire à réagir dès l’apparition des traces d’humidité.

 

Besoin d’un conseil? Envie de témoigner? Contactez-nous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sujet similaire moins grave: Cour d’Appel de Douai

Finale de coupe du monde 2018. Wattrelos en fête.

Wattrelos le soir où la France gagna sa deuxième coupe du monde de football. Quelques photos prises à Wattrelos. Une foule intense, des gens venues seules, en couple ou en famille pour fêter l’événement car c’en est un!
Vingt ans presque jour pour jour après avoir battu le Brésil en finale 1998 les bleus remettent (enfin?) cela face à une équipe de Croatie tenace! Le match ne fut pas le plus passionnant de tous mais le résultats est là: l’équipe de Didier Deschamps goûte sa victoire et ne boude pas son plaisir.
des milliers de supporters se sont mobilisés partout dans nos villes, des millions dans le pays! Wattrelos n’a pas fait exception à la règles et les milliers de personnes venues faire la fête avaient du bonheur dans les yeux, une étincelle que l’on à rarement l’occasion de voir par ici…
Si dans l’ensemble tout s’est bien passé il est toutefois dommage de déplorer quelques incivilités. Ainsi une dizaines de jeunes gens poursuivies par la police à traverser la foule en délire pour s’éparpiller et semer les forces de l’ordre. Un peu plus tard les pompiers devaient intervenir sans qu’on ne sache encore vraiment ce qui s’est passé.
 
Je tiens à remercier les nombreuses wattrelosiennes et les nombreux wattrelosiens qui m’ont reconnu et ont demandé des photos. C’est avec plaisir que je me suis prêté au jeux et voici donc le résultat en images. Ces photos sont brute (pas de retouche) et sans doute imparfaites mais j’espère qu’elles raviront certaines et certains d’entre-vous. Il est possible que vous soyez passé devant mon objectif et vous ne vous retrouviez pas dans cet album. Ce n’est pas un tri fait en fonction du sujet mais un tri sur les photos ayant des défauts. Nobody’s perfect et certainement pas moi.
 
N’hésitez pas à liker, commenter, identifier et partager cet album; il est fait pour cela.
 
Vive le sport et vive la France!
 
Jean-François Soyez

La France en finale de la coupe du monde 2018. Rues en fête dans Wattrelos.

Ah quel beau match que celui que nous avons vécu ce 10 juillet 2018! La France affrontait la Belgique en terre russe.

Très belle première mi-temps de la part des deux équipes. A l’issue de cette première période la France mène 1-0. On comprend l’angoisse de nos amis belges dès le début de la deuxième période. Le match s’anime davantage et les belges perdent parfois leur fair-play mais les deux équipes sont excellente.

Après 6 minutes de temps additionnel la France s’impose face à la Belgique sur le score de 1-0.

Voir les photos.

Le pouvoir c’est vous !

Près de 30 ans sans amélioration réelle concernant les problématiques de l’emploi, du pouvoir d’achat, de sécurité, de confiance entre le peuple et les élus, la voix de la France est devenue inaudible et étouffée…

La soumission pleine et entière à « l’Europe » muselle les forces politiques et emprisonnent des centaines de milliers d’européens dans une prison où la pensée et l’expression sont maintenant sous contrôle et les cerveaux déprogrammés. Faudra-t-il encore attendre longtemps avant que le peuple ne retrouve la force et le courage de dire qu’il n’en peut plus ? A-t-on, chers concitoyens, encore la force, le courage, l’envie de se battre pour nos libertés, pour l’égalité et la fraternité qui ne sont aujourd’hui que de vains mots gravés sur les frontons de nos mairies ?

Attendrez-vous que l’oxygène passe en deçà de 21% de l’air que vous respirez ? En effet, ne rien faire c’est accepter l’asphyxie et mourir lentement et de façon très prématurée.

Ces politiciens qui décident tout pour vous et sans vous demander votre avis vous feraient-ils peur ? Si oui, c’est un bien grand honneur que vous leur faites là ! Ces hommes et ces femmes qui vous représentent ne sont rien d’autre que des citoyens comme vous tous ; ni plus ni moins. Ils ont un jour croisé et courtisé une personne ayant le pouvoir de les convaincre qu’ils étaient importants à leurs côtés… En réalité ces nouveaux venus sont surtout importants pour gonfler les chiffres du nombre de leurs soutiens. Sans rien faire d’autre qu’obéir à des ordres cachés parfois sous la forme de missions, la quasi majorité de ces nouveaux et naïfs ambitieux prétendant à « faire de la politique » se sont laissé guider, manipuler voire endoctriner. Ils ont perdu leur libre arbitre et comme des sbires ou des cireurs de pompes n’ont fait que lustrer l’image de leur « nouvel ami ». Si l’amour rend aveugle j’affirme que l’amitié politique rend sourd et soumis. Devenir sourd et soumis est la meilleure façon de devenir « quelqu’un » se laissent souffler les concitoyens qui s’étaient engagés pour le bien commun, pour l’égalité, pour protéger vos droits et tant d’autres sujets d’importance.

Mesdames et messieurs, engagez-vous, battez-vous pour vous mais surtout pour tous. Nous avons le droit de dire non à nos mentors, c’est même notre devoir de le faire quand nous les voyons s’éloigner de l’intérêt public pour ne plus s’intéresser progressivement qu’à leurs propres sorts. Je sais d’expérience que dire haut et fort que l’on ne se retrouve plus dans la démarche d’un parti, d’un homme politique, vous vaudra des qualificatifs peu reluisants. Votre force c’est votre courage ! Je vous encourage fortement et si je puis dire fermement à continuer d’assumer vos points de vue, vos points de convergences et de divergences. Vous êtes un individu libre de penser, libre de parler, libre d’agir. Alors, agissez de la façon qui vous semble la meilleure pour la France. Agissez avant que vous ne soyez non seulement muselés mais aussi vidés de tout espoir d’avenir meilleur. Nous allons ensemble rester forts, debout, soucieux de tous et de tout. Nous serons les partisans d’un pouvoir d’achat réellement rehaussé, d’emplois nouveaux et de dynamisation de nos territoires. Nous lutterons pour un logement décent pour tous et des loyers vraiment modérés ; les H.L.M. doivent retrouver leur mission première. Nous devons avoir le courage d’affirmer nos convictions et nos positions. Nous aurons, bien sûr l’obligation, de travailler sérieusement à l’amélioration des conditions de vie et de sécurité en France en travaillant, l’esprit ouvert, avec toutes les forces que compte notre pays. Nous ne serons ni démagogues, ni menteurs, nous ne promettrons pas la lune mais nous nous engagerons avec la plus grande détermination à changer la politique. Je vous propose de nous retrouver d’abord sur le terrain local ; à Wattrelos pour ma part et partout en France pour mettre en commun des idées fortes, justes et réalisables pour peu qu’on ait le courage de toucher…aux intouchables : une petite partie de la France qui s’accapare la majorité du pouvoir et des richesses qui vous ont été confisqués ! Retrouvons le sens du combat sain mais fort, retrouvons le courage et rendons fiers celles et ceux qui se sont tant battus pour nos droits et qui pleurent (d’où qu’ils soient) la démotivation, la peur et même l’égoïsme de certains d’entre nous. Nous ne sommes pas parfaits (Dieu merci) mais nous avons compris que le moment de changer les choses et venu. C’est ensemble que nous réanimerons la démocratie. Il n’y a pas de grande et belle nation sans que le peuple ne soit véritablement l’inspirateur des projets politiques et sociaux.

© Jean-François Soyez, Wattrelos, le 22 septembre 2017.

Ce qu’un citoyen ne doit pas garder pour lui…

J’avais tant entendu de mal sur le #FrontNational que cela avait éveillé en moi le besoin de me pencher sur le sujet. Alors, depuis plus d’un an j’ai cherché ce que l’on pouvait encore, objectivement et sans la moindre complaisance, reprocher au parti dirigé par Marine #LePen. J’ai lu et écouté tout ce que j’ai pu. J’ai observé les maires #FN, les élus du parti et je me suis fait ma libre opinion car il faut savoir penser par soi-même (cela s’apprend, pour qui voudrait) et je me suis rendu compte que tous ces gens, tous ces militants, tous ces sympathisants avaient en commun l’amour de la #nation. Est-ce condamnable ? Bien sûr que non ! La majorité de ces gens ont un vécu et des parcours très intéressants et connaissent très bien le monde du travail, tel qu’il est, la dureté de la vie et les fins de mois difficiles. Ce sont des gens qui parlent en connaissance de cause et qui veulent faire bouger les lignes, faire en sorte que progressivement la vie de chacun s’améliore. Il y a aussi des gens hyper-diplômés, hyper-passionnés et hyper-passionnants qui travaillent sur des sujets pointus comme l’économie, l’écologie, la sûreté etc. Ce qui fait la force du Front National c’est que presque tous travaillent en commun et communiquent entre eux, pour nos #concitoyens. Bien sûr qu’il y a une hiérarchie, comme partout mais celle-ci n’est jamais fermée à la discussion, à la réflexion, bref au changement et avancées nouvelles, contrairement à tous les autres partis où le chef décide et les autres doivent « adapter leur travail et leurs communications » en fonction de ce que veut le roi. Alors je vous le dis, j’ai trouvé en regardant, en écoutant, en suivant le FN que ce dernier est très ouvert d’esprit et bien plus #démocrate qu’ailleurs ! J’entends déjà certains m’insulter. En vérité peu m’importe. Il est si facile pour ces gens de jeter l’opprobre sur un parti, afin de rester entre amis, et de l’accuser de tous les maux. La critique n’est bonne que lorsqu’elle est juste et argumentée. Au début de la campagne présidentielle, et encore parfois, j’ai demandé aux #députés ou #ministres que je connaissais ou non pourquoi le #FrontNational est si dangereux selon eux ? Et vous savez quoi ? Aucun ne m’a répondu. Quels arguments pourraient-ils avancer ? Le #racisme, la #xénophobie ? Non, ils ne le peuvent pas car cela serait diffamatoire mais aussi la preuve qu’ils n’écoutent pas et ne lisent pas les programmes. Pire encore cela serait accuser les concitoyens votant #FN, et ils sont nombreux, des mêmes horreurs ! Cela est inacceptable. Alors je ne suis pas en train de dire que tout est beau, tout est rose car, comme partout, il y a des gens qui portent atteinte au FN par leurs expressions, leurs gestes ou actions. Est-ce propre au FN ? Non, évidemment que non. Il n’ait qu’à voir certains autres hauts représentants pour s’apercevoir qu’ils brillent en surface mais qu’en grattant un peu le masque hypocrite s’effrite et laisse apparaître la vraie nature de l’homme avec un grand H car je parle bien sûr tant des hommes que des femmes. Ah mais, me direz-vous, il y a les affaires ! Très bien, survolons le sujet. On entend régulièrement que le FN est suspecté d’avoir fait travailler pour son parti des attachés parlementaires. Une enquête est en cours et le Droit dira ce qu’il en est. Cependant, cela ne vaut-il que pour le FN ? Quid des autres partis ? Y a-t-il et doit-il y avoir deux poids deux mesures ? Non, il ne doit pas y avoir de différence de traitement. L’histoire politique est bourrée de faits de ce genre depuis toujours et partout. Je suis comme vous et à moins que vous ne croquiez dans la pomme juteuse des finances publiques je suis sûr que vous êtes d’accord avec moi. Rappelons que Marine Le Pen a demandé à être entendue sur les faits reprochés il y a près de deux ans et que sa convocation n’est arrivée qu’en période électorale ! La dirigeante du Front National a fait valoir son droit à l’immunité pour la durée des deux périodes électorales successives et a prévenu qu’elle irait chez le Juge pour s’expliquer. Vous en connaissez beaucoup des personnes qui réclament à rencontrer le Juge ? Moi non. On me dira, bien sûr, que ce n’est pas la seule affaire et que d’autres ont été inquiétés. C’est vrai. Quand je pense au candidat qui lavait plus blanc que blanc en jurant que sa morale l’empêcherait d’être candidat à la présidence de la république s’il devait être mis en examen…là, j’ai la nausée! Grâce à lui et tous les fayots, pardon les hypocrites, heu…non, encore pardon, tous ceux qui se voyaient déjà sbires du chef et qui retournèrent leur veste plusieurs fois de suite il est arrivé ce qui était prévisible par tous sauf par eux : l’implosion de leur parti et chacun tentant de sauver sa peau, son poste, sa respectabilité, aura rallié celui qui savait que la mèche était allumée ; monsieur #Macron. Quelle jouissance il a dû avoir à ce moment-là ! Comme dirait Jean-Luc Mélenchon « attendez les gens, c’est pas fini ». En effet, on tape sur le Front National mais il me fallait rappeler qu’à droite ce n’est pas mieux. Par esprit d’équité laissez-moi continuer. Pivotez sur vous-même et regardez dans le rétroviseur. Que voyez-vous ? Rien ? Moi j’y vois un gouvernement de gauche hollandiste et je me rappelle, je revois, j’entends de nouveau un ministre blanc comme neige et incorruptible déclarer, en audition l’assemblée nationale, à Charles de #Courson (un homme sérieux) et jurer à ses pairs que jamais il n’a fraudé, qu’il n’avait pas de compte à l’étranger. Je ne vais pas plus loin, vous connaissez la suite et les doigts commencent à me faire mal… Et puis non, tant pis, je continue même si je dois y laisser une phalange ou deux. Je sais ça devient long et peut-être et même sûrement lassant de me lire mais j’ai bientôt fini de râler. Ensuite, promis, je me tais jusqu’à la prochaine fois. Alors voyons…j’ai trouvé qu’on portait gravement atteinte au Front National de façon gratuite et j’ai cherché à savoir pourquoi. N’ayant reçu aucune réponse j’en déduis que les attaques sont gratuites et surtout destinées à détourner l’attention des concitoyens sur ce que font les autres bien-pensants. Je ne suppose pas, j’accuse ! Alors comme un boxeur j’ai placé ma droite puis ma gauche dans le visage politique. Dernier coup avant le K.O, l’uppercut sera forcément pour le « #centre » de monsieur Macron. Sa volonté de faire de la politique autrement était louable. Ah ce que la France promise devrait être belle ! Sauf que si certains dorment encore, bercés de belles paroles, j’attends les faits. En ce moment nous viennent déjà les premières observations de ce que sera sans doute la France du centre voulu par le locataire de l’#Elysée. Euh…que disait-il ? Ah oui, un monde meilleur pour tous, une république irréprochable et des élus bien sous tous rapports. Bref, une France merveilleuse. Le #président a su faire ce que personne n’était vraiment parvenu à faire : réunir tous les anciens hypocrites oubliés et les actuels en les mélangeant à une jeunesse qui a, j’en suis sûr, l’envie et l’espoir de croire qu’elle sera celle qui fera le « retour de la France » au premier plan mondial. On a tous été jeunes et je comprends et respecte l’enthousiasme de ces jeunes élus. Ça c’est dit. En revanche trouver le soutien de tous ou presque il fallait le faire et le président Macron l’a fait. Laisser penser à certains qu’ils ont une carte à jouer à ses côtés, de Nicole Notat à Bruno Le Maire en passant par Robert Hue il fallait oser ! La magie de la prestance et de l’art de parler à tous, de rien, et de leur faire croire qu’ils sont indispensables, c’est du grand art. Je dis bravo. Ni Garcimore ni Majax n’auraient pas fait mieux. Bref, comment faire du neuf avec du vieux ? La recette est audacieuse mais le goût promet d’être amer. Evidemment celui qui est toujours à la recherche d’une couverture bien chaude était là tout au long de la campagne pour jouer du pipeau lorsqu’il ne parlait pas à l’oreille de son cheval. Je veux parler du séduisant, du beau, du grand François Bayrou. Vraiment, que serait la France sans lui ? Alors bien sûr l’éternel candidat, par peur d’être oublié de tous, est venu mettre son grain de sel dans la campagne qui battait son plein. Le mystère #Bayrou était grand…serait-il candidat à la présidentielle ? Bien sûr que non, cela lui était impossible et l’avait d’ailleurs laissé échapper lors d’une interview face caméra. S’en souvenait-il lorsqu’il fit croire qu’il pourrait être le trouble-fête en se présentant ? Mais, bon comme le bon pain, cet homme généreux s’est juste dévoué, en bon professeur, proposant au candidat Macron de le soutenir. Et allez hop, un de plus dans l’escarcelle Macron. Bienheureux cet homme qui tentait de survivre aux yeux du peuple depuis si longtemps en navigant de droite à gauche car, cette fois ça y était, il faisait son grand retour et pas n’importe comment : par la grande porte et avec un beau portefeuille, celui de garde des sots, pardon de garde des sceaux. Ben alors monsieur Macron ? qu’es aquo ? Vous deviez mettre en place un #gouvernement irréprochable, non ? Pourtant, même si les faits ne sont pas encore jugés votre #ministre de la #Justice est inquiété pour diffamation, non ? Allons-allons, ce n’est pas sérieux président. En plus ce gentil monsieur se permet d’appeler la rédaction d’un journal pour râler à propos de l’affaire qui le concerne avec une petite pression… Je me trompe ou là il y a une erreur de casting ? Etre Juge et partie cela ne serait pas possible pour le quidam. C’est là que je décroche mon uppercut ! Dehors monsieur Bayrou, l’air de Paris ne vous convient pas. C’est pire que lorsque vous êtes à Pau ! En plus vous êtes venu en famille, avec madame De Sarnez qui, sauf erreur serait aussi dans l’œil de la Justice, celle-là même que vous dirigez et vous devant de garantir l’indépendance des Juges. Bravo !

Monsieur le président votre nouvel ami est devenu gênant, comme un caillou dans la chaussure. Aux grands maux les grands remèdes. Allez, sortez votre ordonnancier et prescrivez donc la mise à la retraite du ministre et, sans vouloir vous commander, profitez de l’occasion pour donner un traitement de choc pour soigner sa moralité à monsieur Ferrand. Mais suis-je bête, j’allais oublier deux dernières suggestions d’importance : méfiez-vous du petit aux dents longues et introduisez la proportionnelle réelle dans les législatives, dès maintenant, pas quand vous aurez fini votre mission au service des grands de ce monde, cela serait une belle preuve d’ouverture d’esprit et un signe positif en faveur de la démocratie. Au nom de toutes celles et ceux comme moi, et qui pourront faire tourner cette libre expression, je vous en remercie. Si mon texte a dérangé quelqu’un…ben tant pis. Je n’ai jamais forcé qui que ce soit à me lire.

Jean-François SOYEZ, Wattrelos le 14 juin 2017.

#JeVeuxSavoir

Osez la différence. Osez vous affirmer!

Cela fait très longtemps maintenant que j’écoute et j’entends des adjoints de Dominique Baert se plaindre de ce dernier. Parmi eux de nombreux coéquipiers de la première heure du règne de Dominique Baert.

Plus les années passent plus l’édile de #Wattrelos met la pression à ses « amis » et se conduit, me dit-on, en maître absolu ou encore en dictateur. Entendez par là que ce que le #Maire veut doit être fait par les équipes sans mots dire et surtout sans s’y opposer. La démocratie à Wattrelos a besoin d’un bon lifting et d’un élu non seulement respectueux de ses adjoints, mais de tout le #conseil #Municipal et de tous ses #concitoyens.
J’ai la conviction que monsieur le maire est allé trop loin, beaucoup trop loin et qu’il l’a enfin compris. La sagesse voudrait qu’aujourd’hui il passe la main tant pour le mandat de #Député que celui de maire. Bien sûr vous me direz que pour la députation c’est fait, et vous aurez raison. C’est fait, mais dans quelles conditions ? De sa loge le maire a décidé d’installer madame Osson en digne successeur de lui-même. Bonjour le renouveau ! De plus, tout a été préparé dans le dos des adjoints wattrelosiens ou plutôt dans le dos de la plupart d’entre eux. Catherine Osson, elle-même, déclare que cela s’est fait en petit groupe. Ce petit groupe a été le témoin du secret de Dominique Baert; à savoir qu’il avait décidé de ne pas repartir pour les législatives. Toujours de la candidate on apprend qu’il (ce petit groupe) aurait réfléchi et qu’elle (Mme Osson) a été considérée comme la candidate idéale. Idéale ? Supposons… Mais alors pourquoi des bisbilles au cœur même de la majorité municipale ? Des problèmes d’égos ? Peut-être un peu mais je pense surtout qu’il s’agit enfin du réveil des soumis du conseil. En son sein le conseil municipal compte bien des élus qui ont les connaissances et la pratique qui leur permettaient de prétendre enfin à prendre la relève du Député sortant. Les tractations entre l’édile et la candidate ont peut-être été faites à l’occasion d’un corps à corps « musclé » et comme ce que femme veut… Bref, les élus cocufiés ont bien eu raison de se révolter, même tardivement et même si on les sent angoissés par leur avenir au sein du conseil municipal de Wattrelos… Bref, pour les législatives il semblerait que les dés soient jetés et que le Député sortant aura toujours son entrée au parlement et continuera sans doute à y travailler en étant la plume, si ce n’est l’attaché parlementaire, de sa chouchoute. Cependant, le second tour des #législatives n’a pas encore eu lieu et je compte sur les Wattrelosiens pour se questionner sur la conduite de la démocratie locale. Les Roubaisiens sont invités à la même réflexion. Et si, pour une fois, l’establishment été bousculé ? J’entends par-là « et si les électeurs manifestaient leur déception, leur dégoût pour cette façon de gouverner » en votant pour l’opposition ? Oui, j’ose le dire, il me semblerait sain et utile de donner la chance à une candidate sérieuse, proche des gens et des problèmes qu’ils rencontrent et qui saura se servir de ce que ses expériences professionnelles et personnelles lui auront appris pour servir à la fois les intérêts de la #nation et ceux de la #circo5908. La candidate Astrid LEPLAT n’a pas été, même si le terme n’est pas vraiment approprié, parachutée par le fait d’un ami qui lui voulait du bien. Non, Astrid Leplat est candidate parce qu’elle ne veut pas rester inactive devant une #France qui recule, des #français qui souffrent, du toujours plus d’argent pour les mieux lotis et toujours moins de revenus pour les plus #modestes. Etre attentive aux projets de #lois du #gouvernement Macron, les amender, les voter ou non en tenant compte de l’intérêt pour la France et nos #concitoyens et en particulier ceux qui n’ont plus de voix pour crier à l’injustice et plus la force de croire qu’un vote peu changer les choses… A ces personnes qui ne croient plus en la politique, à celles et ceux qui s’abstiennent, aux gens qui se plaignent sans aller voter, je veux leur dire que je les comprends mais je veux surtout leur dire que s’ils ne votent pas pour Astrid Leplat ils contribueront encore pour longtemps à s’autoflageller et que leurs plaintes seront purement et simplement balayées par la puissance du nouveau chef de l’Etat qui n’a que faire des « petites gens ». Alors, 5 ans encore on entendra les mêmes plaintes, plus puissantes encore que sous l’ère de François Hollande, on nous n’aura plus que deux grandes classes sociales ; les #riches et les #pauvres… La classe moyenne disparaîtra et à moins d’une véritable révolution, dont je ne crois plus les français capables, il y aura au moins deux industries qui se porteront bien : la fabrication des gels de dilatation et celle des mouchoirs jetables en espérant qu’ils soient encore fabriqués en France.

Le 18 juin ne restez pas chez vous, allez voter. Ne votez pas pour une étiquette politique, votez en conscience en vous posant cette simple question : « Ai-je encore envie de subir davantage, de gagner moins et de souffrir plus ? ». Si vous répondez non à cette question alors vous ferez gagner la seule candidate qui s’inquiète pour vous : Astrid Leplat.